Complémentaires en harmonie

Une couleur complémentaire (mélange de deux primaires) est le complément de la primaire qui n’entre pas dans la composition du mélange. Exemple : le orange issu du jaune et du rouge est complémentaire du bleu.

L’école d’Athènes (Raphaël)

Les radiations solaires nous proposent des lectures diverses que notre œil marie naturellement. En fixant quelques minutes un rond d’une couleur, on peut voir sur un mur blanc ce même rond mais de sa couleur complémentaire.

C’est une question de rythme, une question qui ressemble à la question musicale, de l’ordre de la vibration, une sorte de promenade pour un oeil qui chante.

La Sieste, d’après Millet (Van Gogh, 1890)

Il manque le son à la peinture. Et pourtant il est là, transmis par la force chromatique. Savoir faire chanter les couleurs complémentaires relève de la virtuosité.

Deux soeurs. (1881. Renoir.)

Les peintres savent d’instinct comment utiliser les couleurs. Ils n’ont besoin que d’une rétine sensible, capable de capturer pour restituer le mariage de la lumière et de la vie.

Iris. (Van Gogh.)

Il existe bien des mariages malheureux, mais lorsque nous avons la chance de trouver le bon accord, les lumières alliées aux couleurs donnent naissance à des bijoux artistiques, plein de pétulance et de fantaisie.

N° 14. (Rothko. 1960)

L’art est souvent audacieux, et le peintre sait que ces audaces sont issues d’une parfaite connaissance des couleurs et de leurs complémentarités, d’une grande maîtrise de la lumière.

 

 

(Visited 28 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *