A la poursuite de l’Oiseau bleu

L’oiseau bleu. le seul, l’unique, celui de nos rêves d’enfant, des contes, mythes et légendes, oiseau mystique ou spirituel, qui facilite le voyage vers l’au-delà dans l’Egypte Ancienne ou symbole d’élévation, de fécondité ou de prospérité en Asie, bleu parce qu’il communique avec le ciel… Il entrouvre dans le monde des Arts plusieurs portes secrètes et mystérieuses.

Expliquer pourquoi, qui le peut ? Nous ne pouvons que constater que cet oiseau es présent partout, toujours fascinant, pour toutes les époques.

Dans le temps de notre réflexion, avant de partir à l’aventure de son propre oiseau intérieur, regardons du côtés des arts anciens. Tout d’abord en Crête, au palais de Cnossos, où nous attend un des plus beaux oiseaux bleus :

oiseau bleu2

Fragment de fresque provenant de « la Maison des fresques«  à Cnossos.

Décor des jardins exotiques royaux au XVIème siècle Av. JC.

 

Ici, dans l’ancienne Égypte, l’oiseau fabuleux, rattaché au culte du Soleil :

 

atelier_soline_oiseau_egypte

Scène de chasse aux oiseaux dans le marécage Nebamon (sous Amenhotep III et IV – XVIIIe dynastie).

Le chasseur surprend une masse d’oiseaux au-dessus d’un bosquet de papyrus. British Museum, Londres

 

Le symbole de l’oiseau est lié à celui de la plume qui désigne à la fois l’écriture, l’écrivain, l’air, le souffle symbole de vie ou sagesse pour celui qui la porte.

A Pompéi, on peut croiser une corneille de profil sur une corniche, fidèle au réalisme de la peinture romaine (Maison du Verger), une poule au plumage bleu, un pigeon ramier s’abreuver (Maison du Bracelet d’or), un paon symbole de l’incorruptibilité de la chair (Maison du Cryptoportique)… Ces bleus-là, que de grâce…

 

oiseau bleu3

 

oiseau bleu3

 

Et le paon de continuer son vol vers l’Asie :

 

atelier_soline_paon_bleu atelier_soline_paon

Maruyama Ôkyo (1733-1795) Paon et pivoines. Kakemono, encre, couleurs et lavis d’or sur soie – 135 x 70 cm – 1768

 

Maruyama Ôkyo (1733 – 1795) fondateur d’une école de peinture naturaliste, inspiré d’Europe, à une époque où le pays ne s’y est pas encore ouvert, sur les bases de la peinture chinoise de fleurs et d’oiseaux peints d’après nature.

 Image2

 

Image1

 Magnifique oiseau bleu qui figure dans un ouvrage du dix-neuvième siècle, intitulé Les oiseaux de la Chine.

Notre oiseau bleu nous pousse à effectuer un petit tour par l’Australie pour nous conduire à une peintre naturaliste Marion Ellis Rowan (1848-1922) à redécouvrir. Autodidacte de génie, elle nous livre sa propre version de l’animal fabuleux.

Image3

 

Les époques croisent les techniques et les modèles d’inspiration mais l’oiseau bleu ne cesse de les traverser toutes.

Notre peinture moderne ne saurait être en reste :

 

cobra

L’animal sorcier – Constant (1920 – 2005) – 1949. Huile sur toile. 110 x 85 cm.

La petite tête bleu de cet oiseau laisse tout l’art moderne en suspens.

 

Picasso nous livrera sa version bleue, de même que Magritte, Chagall et tant d’autres…
Image4      

 

A l’atelier, nous avons poursuivi l’oiseau bleu qui dormait en nous.

Imagination, liberté, synonyme de beauté, de légèreté, de raffinement : quelque chose de somptueux, magique, intime, universel nous a donné rendez-vous.
mésange

Au-delà de la forme simple ou complexe, de la difficulté à dessiner un oiseau, nous avons réfléchi à ce que la sensibilité et l’imagination peuvent créer à partir d’une image si pleine de vie et de mystère non résolu.

C’est ici que notre Oiseau bleu commence à naître.

Tous nos beaux oiseaux ici :

(Visited 206 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *